* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record

L’ONU au Liban partenaire d'une chaîne de télévision dans sa collecte de fonds pour le développement

Publié : mercredi 13 mars 2013, Beyrouth | Auteur : Centre d’information des Nations Unies


Faire partenariat avec la télévision n’est pas une nouveauté pour les Nations Unies, mais exploiter le petit écran dans l’effort de travail de proximité, permettant de lever des fonds pour des projets de développement, est une oeuvre de pionnier pour l’organisation au Liban et dans cette région du monde arabe.

Le 4 mars, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Liban, en coopération avec le Centre d’information des Nations Unies à Beyrouth (CINU Beyrouth) a lancé un partenariat d’un an avec la télévision Al-Jadeed, une chaîne satellite libanaise et arabe, afin de promouvoir « Live Lebanon », une initiative dont la PNUD est partenaire et qui comprend aussi la Banque de Beyrouth et des pays arabes (« Bank of Beirut and Arab Countries », soit la BBAC).

L’initiative « Live Lebanon » connecte individus et associations du Liban autour de projets de développement locaux au Liban comprenant un engagement mondial. Les projets sont mis en oeuvre en coopération avec des communautés locales, en particulier des municipalités, afin de soutenir les priorités communautaires liées à la jeunesse, la santé, l’environnement, et les petites entreprises générant un revenu.

Un protocole d'entente a été signé entre le gestionnaire général d’Al-Jadeed, Dimitri Khodr, et le Représentant résident de l’ONU, Robert Watkins, à une conférence de presse à Beyrouth, cela en présence d’ambassadeurs de bonne volonté soutenant l’initiative, le président de la BBAC, Ghassan Assaf, ainsi que plusieurs personnes importantes impliquées dans les médias du pays.

Dans son discours à la conférence, Watkins a déclaré que les médias libanais pouvaient jouer un rôle particulièrement critique pour atteintre les objectifs de l’initiative. « Les médias aident à sensibiliser et à disséminer des informations importantes sur l’existence et le champ de disparités intense auxquelles les libanais font face dans un pays qui contient pourtant beaucoup de richesses. Les médias ont le moyen d’inspirer, afin de modeler la manière dont les gens pensent et agissent, changer l’attitude du public de façon à la fois simple et profonde, en présentant des histoires humaines et en engendrant des connections émotionnelles au delà des divisions physiques et sociales, a-t-il ajouté.
 
Watkins a remercié Al-Jadeed, une chaîne de télévision devenue chef de file, et l’une des mieux connues dans le monde arabe et la diaspora arabe. Il a aussi noté que, grâce à Al-Jadeed, le message de « Live Lebanon » parviendrait à des millions de foyers partout dans la région et autour du monde.