* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Les agences de l'ONU renforcent la vision de l'économie verte
07 avril 2010 / 11:19

[New York | Auteur : Groupe de la gestion de l'environnement/PNUE]

La contribution des agences de l'ONU à la transition globale vers une "Economie verte" faible en carbonne a fait l'objet d'un forum, organisé les 23 et 24 mars à Washington, DC.  L'évènement était organisé par le Groupe de la gestion de l'environnement en conjonction avec la Banque mondiale et le Fonds monétaire international. 

Cinquante représentants de 30 agences des Nations Unies et des institutions de Bretton Woods ont participé à la première réunion du Groupe de la gestion de l'environnement sur une économie verte.  Nombre d'entre eux y ont participé via vidéo et téléphone.

Le Groupe a lancé une évaluation sur la manière dont le système de l'ONU pourrait mieux soutenir les pays à passer à une économie faible en carbonne, notamment grâce à des options de politiques concrêtes.  Il a également évalué la manière dont les institutions pourraient contribuer aux processus clefs, tels que le processus préparatoire pour la  Conférence des Nations Unies sur le développement durable qui se tiendra en 2012

Les participants ont également songé à la manière dont l'ONU pourrait efficacement communiquer la relation entre le concept d'économie verte et d'autres initiatives en matière d'environnement et de développement, notamment les Objectifs du Millénaire pour le développement.

Le Directeur du Secrétariat du Groupe de la gestion de l'environnement, Ivar Baste, a expliqué que le travail d'un certain nombre d'agences des Nations Unies chargées de promouvoir l'économie verte, aux niveaux mondial et national, avait également été évalué au cours de ces deux jours.

"Au sein du système de l'ONU, nous constatons le soutien apporté à la transition à une économie verte du stade conceptuel au stade opérationnel.  Plutôt que de considérer l'environnement par opposition au développement, nous devons considérer des compromis entre différents aspects intragénérationnels et intergénérationnels du bien-être humain qui peuvent subir l'impact négatif du changement environnemental", a déclaré M. Baste lors des déclarations de clôture.

Il a poursuivi son discours en expliquant que "Cette réunion a rassemblé l'expertise collective de l'ONU et nous avons désormais une claire compréhension des différentes perspectives et dimensions relatives à l'économie verte.  Nous savons que l'économie est la devise des décideurs du secteur public et privé dans la mise en place de compromis".

A propos du Groupe de la gestion de l'environnement

Le Groupe de la gestion de l'environnement est un organe de coordination à l'échelle de tout le système des Nations Unies établi pour améliorer la coopération entre agences au sujet de questions environnementales.  Il organise la préparation d'un rapport d'évaluation inter-agence sur le système de l'ONU et l'économie verte.  Celui-ci devrait être publié fin 2011.

D'autres questions considérées par le Groupe de la gestion de l'environnement portent sur la coopération en matière de pratiques de gestion durable, terres, biodiversité et de protection environnementale et sociale.

Le Programme des Nations Unies pour l'environnement abrite le Secrétariat du Groupe de la gestion de l'environnement à Genève.