* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Extinction des feux samedi soir pour l’Heure de la planète
25 mars 2010 / 02:39

[ Posté : Jeudi 25 mars, New York | Auteur: Département de l’information/Département de la gestion ]

Samedi 27 mars au soir on marquera l’Heure de la planète 2010, l’événement de masse sur le changement climatique qui recueille chaque année la plus grande participation.

L’ONU participera à nouveau en éteignant les lumières à son Siège et ailleurs. Le personnel est aussi encouragé à participer.

L’Heure de la planète commencera à 20h30 heure locale – où que vous soyez – et tout le monde est appelé à simplement éteindre les lumières pendant une heure.

Ces trois dernières années, des centaines de millions de personnes ont participé à travers la planète et de nombreuses villes ont éteint les lumières sur le site de leurs principaux monuments. Cette année, l’organisateur – le World Wildlife Fund (WWF) – espère qu’un milliard de personnes participeront à l’événement.

A New York, le Département de la gestion (DM) veillera à l’extinction des lumières partout au Siège et dans tous les bureaux annexes, là le personnel du DM est en mesure de le faire.

L’événement est symbolique – c’est un appel à l’action sur le changement climatique, et pas une mesure d’économie d’énergie. Mais il permet de rappeler à tous les employés de l’ONU, quelque soit le bâtiment où ils sont situés, d’éteindre les lumières et les ordinateurs et d’autres appareils électriques, quand ils quittent leurs bureaux. Chaque action compte dans la lutte contre les changements climatiques.

« Le message de l’Heure de la planète est simple », selon BAN Ki-moon. « Les changements climatiques nous préoccupent tous. Nous avons à notre portée des solutions qui sont prêtes à être mises en œuvre au niveau des individus, des communautés, du monde des affaires et des gouvernements partout dans le monde », ajoute-t-il.