* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record

8 mars 2010: Le Secrétaire général visite la zone frappée par le séisme dans le sud du Chili

[New  York | Auteur: Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes]

Le Secrétaire général BAN Ki-moon est arrivé samedi matin à Concepción, grande ville à plus de 480 kilomètres au sud de la capitale chilienne, pour constater par lui-même les dégâts causés par le séisme du 27 février qui a dévasté trois grandes régions du pays et causé des dégâts au Siège de la CEPALC à Santiago. 

"Les mots manquent pour décrire mes sentiments après ce que j'ai vu.  Rappelez-vous que nous sommes avec vous et que nos cœurs sont avec vous", a-t-il déclaré aux membres de la communauté locale lorsqu'il se tenait dans ce que les gens appellent la "zone zéro".  Dans cette partie du centre ville, un nouveau bâtiment de 15 étages s'est effondré, au cours du séisme, emprisonnant plus de 100 résidents, dont 40 ont survécu et dont un est toujours porté disparu.

"Les Nations Unies sont aux côtés du peuple chilien dans le difficile défi qui consiste à surmonter cette catastrophe naturelle.  Je suis ici pour présenter mes plus profondes sympathie et condoléances aux nombreuses personnes qui ont perdu leur vie dans cette tragédie", leur a-t-il dit.

Le Secrétaire général était accompagné par Alicia Bárcena, Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes  (CEPALC) ; Enrique Ganuza, Coordonnateur résident des Nations Unies au Chili ; et Mariano Fernández, Ministre chilien des affaires étrangères.  Il a été accueilli à l'aéroport par l'Intendant régional Jaime Tohá et le chef militaire de la zone de la catastrophe, le général Guillermo Ramírez.

"Je suis convaincu qu'avec votre bravoure et votre forte détermination, vous serez à nouveau debout pour construire un meilleur avenir", a-t-il déclaré aux victimes du séisme.

Lors de son vol de retour vers Santiago, BAN Ki-moon a survolé la ville côtière de Talcahuano, dont le port et la base navale ont été très endommagés par le tsunami consécutif au séisme.

Le Secrétaire général est arrivé au Chili vendredi pour rencontrer le personnel de la CEPALC, faire part de sa solidarité au gouvernement et au peuple chiliens et constater par lui-même l'étendue des dégâts causés par le séisme.

Vendredi, il a rencontré la Présidente Michelle Bachelet et annoncé que jusqu'à 10 millions de dollars américains ont été débloqués pour l'aide au séisme.

Vendredi soir, BAN Ki-moon a participé à une cérémonie à la Fondation "A Roof for Chile" pour 200 jeunes bénévoles qui se rendent dans la ville d'Iloca, dans le sud du pays, pour construire des habitations d'urgence pour les victimes du séisme.  Il y a rencontré le Président élu Sebastián Piñera, avec qui il a participé à une réunion bilatérale.

BAN Ki-moon a plus tard pris part au lancement d'un téléthon télévisé de 24 heures dont le but est de tenter de collecter quelque 30 millions de dollars américains pour le financement d'habitations pour les victimes du séisme.