* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record
La coordination des Commissions régionales
05 août 2009 / 03:54

[Genève | Auteur : CEE]Ján Kubiš, Secrétaire exécutif de la Commission économique pour l'Europe (Credits : UN Photo 196603/ Eskinder Debebe)

Ján Kubiš, Secrétaire exécutif de la Commission économique pour l'Europe (CEE), a pris ses fonctions de coordinateur des cinq Commissions régionales de l'ONU le 1er août, pour une durée d'un an.
 
Cette fonction informelle, qui tourne tous les ans entre les cinq Secrétaires exécutifs, fut créée au milieu des années 80 pour renforcer la dimension régionale, en parallèle avec les dimensions nationales et globales, sur les questions-clés dont sont saisies les Nations Unies.

 

Elle a aussi pour but de renforcer la coopération et les synergies entre les cinq Commissions régionales.

 

Au fil des ans, cette fonction de coordination a permis aux entités régionales de renforcer leur coopération, de travailler sur des questions d'intérêt commun et de lancer des initiatives conjointes.

 

Parmi les exemples les plus récents, on pourra citer les statistiques mesurant les violences à l'encontre des femmes (via le projet "Enhancing capacities to eradicate violence against women through networking of local knowledge communities" lancé en mai de cette année) et l'efficacité énergétique (par le biais du projet Global Energy Efficiency 21 lancé en juin).

 

Enfin, elle offre aussi un cadre facilitant la représentation des Commissions régionales dans les principaux sommets et conférences des Nations Unies, ainsi qu'au sein des entités internes à l'Organisation, telles que le Conseil des chefs de Secrétariat pour la coordination (CEB). 

 

Ján Kubiš a déclaré : "les cinq Commissions régionales soutiennent les Etats Membres dans l'identification et la mise en oeuvre de solutions concrètes au défis de notre temps : la crise économique et financière, la sécurité alimentaire et le changement climatique. Quatre mois avant la Conférence de Copenhague sur le changements climatique (COP 15) en décembre, elles sont bien placer pour prendre une part active dans le soutien aux actions pour enrayer les effets du changements climatiques dans leur région, par le biais de leurs divers programmes dur l'énergie, l'environnement, les transports et, dans le cas de la CEE, la filière du bois".

 

Voir aussi

Le SG nomme Ján Kubis au poste de Secrétaire exécutif de la Commission économique pour l'Europe