Please note that all PDF documents are marked as such and will open in a new browser window.
BigLogo.gif UN Member States on the Record
Continuer à faire rouler la balle : Le conseiller spécial de l’ONU pour le sport s’apprête à s’attaquer aux défis 2009-2010
20 March 2009 / 02:49

[Genève | Auteur : Bureau du Conseiller spécial du Secrétaire général pour le sport au service du développement et de la paix]

Sport for Development and Peace A l’issue de 12 mois d’intense travail, Wilfried Lemke, Conseiller spécial du Secrétaire général pour le sport au service du développement et de la paix, va continuer à activement explorer les moyens innovants de promotion du sport au sein du système des Nations Unies pour réaliser ses objectifs. 

Aujourd’hui, M. Lemke rencontrera le Secrétaire général BAN Ki-moon au Siège des Nations Unies à New York pour rendre compte de ses activités annuelles initiales en tant que Conseiller spécial et aborder ses priorités et objectifs pour 2009, en particulier le sort des enfants et des jeunes de Gaza et la Coupe du monde de la FIFA 2010 en Afrique du Sud.    

 Wilfried Lemke visiting a rehabilitation centre for children and youths with intellectual disabilities in Cairo, Egypt, 8 February 2009 | Credit: UNOSDP/Bettina Schulte

Cette semaine, le Secrétaire général BAN Ki-moon a officiellement prolongé d’une année le mandat de Conseil spécial de Wilfried Lemke. « Je suis honoré et ravi d’avoir la possibilité de servir le Secrétaire général et le système de l’ONU dans son ensemble pour une année supplémentaire en promouvant l’utilisation du sport comme moyen efficace et innovant au service de nos efforts en vue de parvenir au Objectifs du Millénaire pour le développement », a déclaré Lemke. Il a ajouté avoir « vraiment hâte de poursuivre [s]on travail de défenseur des meilleurs valeurs et des bénéfices sociaux du sport ».  

 

M. Lemke a officiellement pris ses fonctions en avril 2008, s’immergeant de plus en plus dans ce sujet très dynamique au cours de l’année. « Etre à la tête de la délégation des Nations Unies aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Pékin, quelques mois seulement après avoir été nommé, était un défi. C’est à cette occasion que mon rôle de coordonnateur et de facilitateur est entré en jeu. Mais c’est surtout le fait de constater le remarquable pouvoir du sport à aider les communautés vulnérables et désavantagées touchées par la pauvreté et la violence qui a donné à mon mandat son sens véritable», a-t-il déclaré.      

 

En 2008, la thématique du sport et de la paix était une priorité. La démonstration de la contribution positive que le sport peut avoir dans la prévention des conflits, la résolution des conflits et les efforts de consolidation de la paix s’est révélée à travers les progrès réalisés en Côte d’Ivoire.    

 

Pour ce qui est de l’avenir, 2009 va être tout aussi chargé d’attentes que 2008.  L’année servira de tremplin en vue de 2010, qui apparaît déjà comme une année sportive historique avec non seulement la Coupe mondiale de football en Afrique du Sud mais aussi les Jeux Olympiques et Paralympiques de Vancouver ainsi que les premiers jeux pour jeunes à Singapour.