* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record

Les casques bleus népalais de la MINUSTAH en renfort au Soudan du Sud

Mardi 25 février 2014, Port-au-Prince | MINUSTAH

350 casques bleus du contingent népalais (NEPBAT) en mission à la MINUSTAH depuis juillet 2013 sont en phase de redéploiement en terre sud-soudanaise, dans le cadre du renforcement des capacités de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) décidé par le Conseil de sécurité des Nations Unies.

Dans le cadre du retrait progressif de la MINUSTAH en Haïti, il était prévu que NEPBAT retourne au Népal une fois sa mission terminée à la fin décembre 2013. Toutefois, suite à la dégradation de la sécurité et de la situation humanitaire au Soudan du Sud depuis plusieurs semaines, le Népal a proposé d’y envoyer son contingent afin de participer au renforcement des capacités de la (MINUSS) voté par le Conseil de sécurité des Nations Unies le 24 décembre dernier.

Ainsi, 329 casques bleus népalais ont déjà quitté Haïti pour rejoindre la Mission du Soudan du Sud. 63 d’entre eux sont partis à la fin du mois de janvier, afin de coordonner l’arrivée du contingent à la MINUSS. Puis, le 3 février dernier, 266 militaires se sont envolés pour Juba. Les 21 derniers militaires Népalais restés en Haïti rejoindront le contingent à la fin février. 

Le redéploiement des forces népalaises à la MINUSS implique l’envoi de matériel et d’équipements nécessaires à leur installation et à leur autonomie sur le terrain. Plus de 250 tonnes d'équipements ont été acheminées via trois avions « Antonov-24 », le plus grand avion-cargo commercial au monde. Ces vols reliant Port-au-Prince à Juba ont été assurés les 19 et 30 janvier puis, le 5 février 2014. Parmi ce matériel, 14 containers contenant des équipements bureautiques et informatiques, des munitions et des uniformes, des rations de nourriture, de l'eau, ainsi que 7 camions, 14 véhicules tout terrain, ou encore des réservoirs d’eau. La seconde partie des équipements du contingent, d'environ 330 tonnes, sera affrétée par voie maritime au début du mois de mars 2014. 

Au total ce sont 850 casques bleus népalais qui rejoindront le Soudan du Sud au cours des prochaines semaines, dont 500 militaires venant directement du Népal.

Le 24 décembre dernier, le Conseil de sécurité des Nations Unies a voté à l’unanimité la résolution 2132, décidant de l’augmentation temporaire de l’effectif de la MINUSS « aux fins de la protection des populations civiles et de la fourniture d’aide humanitaire ». Ainsi, la MINUSS passera de 6 935 militaires à 12 500 et de 713 policiers à 1323, grâce au soutien des États Membres des Nations Unies et grâce au transfert provisoire de contingents issus notamment de la MONUSCO ou de l'Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD). La Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei (FISNUA), l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) et la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) ont également été sollicitées.