* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record

Le Centre d’information de Bruxelles partenaire du projet « 7 milliards d’Autres »

Lundi 30 septembre 2013, Bruxelles | UNRIC

Le Centre d’information des Nations Unies pour l’Europe occidentale, installé à Bruxelles, a mis en place un partenariat avec le projet « 7 milliards d’Autres » et traduit depuis l’anglais vers sept langues européennes des vidéos offrant « une mosaïque de portraits de l’humanité aujourd’hui ». Ces vidéos ont été projetées à l’occasion de célébrations de Journées internationales, ce qui a remporté un franc succès. 

Il y a sept ans, le Centre régional d’information des Nations Unies pour l’Europe occidentale, à Bruxelles, avait été contacté par la Fondation « Good Planet » dans le cadre d’un projet remarquable baptisé « 7 milliards d’Autres », explique sa directrice, Afsané Bassir-Pour.

Le projet visait à déployer huit équipes de tournage dans 84 pays à travers le monde. Au total, plus de 6 000 personnes ont été interrogées, face caméra, dans leur langue natale. Chaque personne devait répondre à 45 questions. « Notre modeste contribution à ce projet a été de mettre en contact les équipes de tournage avec les Centres d’information de l’ONU dans le monde », poursuit-elle.

Aujourd’hui, ce projet – baptisé tout naturellement « 7 milliards d’Autres » - est une œuvre colossale qui unit chaque être humain ; un portrait de l’humanité, à notre époque, et qui témoigne de ce qui nous unit, de ce qui nous met en relation ou nous différencie.

« L’an dernier, nous avons décidé de nous impliquer davantage. Nous choisissons des clips vidéo d’une durée de 1 à 4 minutes. La dernière vidéo utilisée par UNRIC, par exemple, était axée sur la célébration de la Journée internationale de la Paix, le 21 septembre dernier.

« L’équipe du projet nous envoie les scénarios, que nous traduisons ensuite dans 7 autres langues européennes sous la forme de sous-titres », précise-t-elle. Ces sept langues sont : le grec, le portugais, l’italien, l’allemand, le néerlandais, l’espagnol et le français. 


Au final, avec l’anglais, UNRIC dispose de ces vidéos sous-titrées dans huit langues. « Nous souhaitons partager cette idée avec les collègues des Centres d’information sur le continent européen ».

Les vidéos peuvent se présenter sous différents formats. Celles consacrées aux Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD), par exemple, sont d’une durée de 20 à 30 minutes. Il existe aussi des formats plus long-métrage, tel qu’un film qu’UNRIC a projeté à l’occasion de la Journée internationale du bonheur, le 20 mars. Un événement qui a rencontré un franc succès et réuni de nombreux spectateurs.

« Nous sommes ouverts à toutes les idées et nous serions ravis d’étendre ce partenariat et de communiquer les peurs, les rêves, les épreuves et les espoirs des citoyens du monde entier ».