* en anglais
BigLogo.gif UN Member States on the Record

La formation aux Casques bleus sur la protection des enfants approuvée

Publié : vendredi 19 avril 2013, New York | Auteur : Département des opérations de maintien de la paix


Un total de 33 participants représentant 18 pays contributeurs de troupes, ainsi que du personnel militaire des opérations de maintien de la paix et des responsables de la protection des enfants, se sont réunis lors d’un atelier pour approuver la formation portant sur la protection des enfants (Child Protection Training) au Centre de formation pour le soutien international à la paix (International Peace Support Training Centre) à Nairobi, du 27 au 29 mars 2013.

L’atelier a été organisé par le Service intégré de formation et l’équipe de protection des enfants, Service des politiques et des meilleures pratiques, au Département des opérations de maintien de la paix (DOMP). Le Bureau des affaires militaires a aussi envoyé un représentant en soutien à l’initiative.

L’objectif de cet atelier était de réviser et discuter les mises-à-jour récentes de la formation de redéploiement de base et le contenu de la formation spécialisée préparée par le DOMP et ses partenaires, qui sera utilisée dans la formation des troupes avant leur déploiement dans les opérations de maintien de la paix.

La formation sur les droits et la protection des enfants destinée aux troupes de maintien de la paix est obligatoire en vertu des résolutions du Conseil de sécurité portant sur le sort des enfants en temps de conflit armé. L'objectif de la formation est de s'assurer que tous les Casques bleus sont conscients des problèmes qui touchent les enfants dans les conflits et des actions qui peuvent s’avérer nécessaires afin de régler ces problèmes. Elle leur permet de devenir des défenseurs crédibles des enfants, augmentant leur contribution à la mission de maintien de la paix. Les modules de la formation préparée par DPKO et ses partenaires soulignent aussi l’obligation professionnelle des troupes de protéger les enfants, et leur responsabilité.

Pendant l’atelier de trois jours, les États membres ont eu l’opportunité de réviser le contenu de la formation, notamment les exercices, les jeux de rôles et scénarios, et ont fait des recommandations de valeur afin d’améliorer le contenu et le message à envoyer à l’audience militaire de troupes de maintien de la paix. Les troupes sur le terrain en Côte d’Ivoire, et de la MONUSCO, de la MINUAD, et de la MINUSS ont partagé leurs expériences pratiques.

Les participants ont recommandé que le DOMP recueille et intégre dans les modules de formation de bons exemples d’interventions par les troupes de maintien de la paix en matière de protection des enfants.

Lors de son discours à la fin de l’atelier, la Lieutenant-colonel Darleen Young, instructrice au Centre de formation des Australian Defence Force Peace Ops, a salué le développement du module de formation. « Les communautés locales ont des attentes élevées envers les militaires. Il est important qu’ils comprennent les besoins spécifiques aux enfants et comment y répondre. La représentation diverse à l’atelier et la collaboration constructive et enthousiaste entre les militaires et les spécialistes de la protection des enfants a illustré à quel point la protection des enfants constitue un effort de collaboration. »

La prochaine étape du projet de formation sera le projet pilote régional du contenu de la formation en Amérique latine, en Asie et en Afrique plus tard cette année.